Donald Trump

Peu importe votre projet, les conseils de ceux qui connaissent la réussite sont d’une valeur infinie. Si vous les appliquez ils ont le pouvoir de changer votre vie. Lisez donc attentivement ce qui suit.

1- Stagner est pire qu’échouer 


Quoi que vous fassiez, ne stagnez pas. Beaucoup de gens attendent une vie meilleure mais n’agissent pas. Ils souhaiteraient être en meilleure forme, gagner plus d’argent, être plus heureux. Est-ce qu’ils changent leur hygiène de vie pour autant ? Non. Est-ce qu’ils continuent à faire des dépenses inutiles ? Oui.

Du coup ils finissent par ne rien faire du tout parce que leur premier essai ne sera pas parfait, ou parce qu’ils ont peur d’échouer. Voilà leur problème : avoir des vœux, des souhaits, des désirs c’est bien. Mais cela ne suffit pas. Tant que vous ne passez pas à l’action aucun rêve ne peut se réaliser. Et pendant ce temps l’horloge tourne. Le temps passe et ne reviendra pas.

D’ailleurs pendant que vous ne faites rien, d’autres s’entraînent. S’ils échouent ils se relèvent et continuent même malgré l’adversité. C’est l’objet du point suivant.


2- Il n’y a pas de héros sans crise


Personne n’aime les mauvaises surprises. Ni vous, ni moi. Pourtant les problèmes ne vont jamais se résoudre tout seul, ou rarement. La plupart du temps, ils disparaissent quand on devient meilleur qu’eux.

Prenez un coureur qui n’arrive pas à se qualifier pour une compétition majeure. Son problème ne se résoudra pas tout seul. Pour être qualifié il doit s’améliorer, devenir meilleur, travailler plus intelligemment. C’est uniquement après s’être amélioré, après avoir battu son record personnel, qu’il peut se qualifier.

Dans Penser comme un Champion, Trump dévoile cette même facette de sa personnalité : il aime les problèmes. Mieux encore, il prend plaisir à chercher la solution. Pour lui, il y aura toujours des revers et des situations difficiles ou peu enviables. C’est ainsi. Mais il est de notre ressort de les résoudre, sinon elles s’empireront.

Les problèmes sont donc des défis à relever. Et les gagnants les voient comme des opportunités de progression, pas comme une malchance.

3- Rester fidèle à ses propres convictions n’est pas facile,
mais c’est nécessaire


En affaires comme dans la vie personnelle seuls vos principes comptent. Trump n’a jamais modifier son entreprise pour plaire à ses ennemis. Non seulement cela serait inutile car personne n’échappe à la critique, mais pire, cela serait manquer de respect à ses clients.

Vos clients, vos amis, et les gens vous apprécient notamment pour qui vous êtes, parce que vous restez vous-même, fidèle à vos idées et à votre style. Par exemple l’empire Trump attache énormément d’importance à des détails. A la qualité du marbre choisi pour les salles de bains. A la politesse du personnel. Ils ont un grand souci du détail car ils savent que c’est ce qui fera la différence. Ils font du luxe dans du luxe.

Donald Trump

Que se passerait-il alors si Trump se mettait à construire un hôtel tout juste moyen ?
Que se passerait-il si le service client n’était plus exceptionnel mais simplement bon ?
Que se passerait-il s’il abandonnait le style qui a fait sa réputation ?

Je n’ai pas besoin d’être
expert en marketing ou en image pour en conclure qu’il perdrait un grand nombre de ses clients actuels, clients qui le suivent justement pour ce qu’il ne serait plus capable de leur apporter – le label Trump. Ils ne retrouveraient plus ce qui fait le charme de la marque. Ils finiraient par rester faute de mieux, ou iraient voir ailleurs à la moindre occasion.

Quoi que vous fassiez vous aurez toujours des détracteurs. N’en tenez pas compte. Restez fidèle à votre style et ne cherchez pas à éviter à tout prix la critique. Personne ne le peut, et cela est inutile !

4- S’entourer des meilleurs c’est déjà partir gagnant


Le dernier Success Magazine met en évidence une étude menée par l’Harvard Medical School et l’Université de Californie. D’après leurs recherches les gens qui ont des amis positifs sont 15% plus heureux que les autres.

Mais cela ne s’arrête pas là. On y apprend également qu’un vendeur positif et entouré de gens positifs gagne en moyenne 54% plus. Si vous êtes dans la vente imaginez multiplier vos revenus par 1.54 simplement en gardant la bonne attitude et en vous entourant de gens positifs ! Cela ne coûte rien de plus qu’un petit effort pour faire comprendre vos attentes à votre entourage, mais cela peut changer votre avenir financier, professionnel et privé. Cela peut changer votre vie.

Plusieurs fois l’homme aux cheveux roux reprend ce même conseil dans The Apprentice – émission qui met en concurrence des candidats pour gagner le droit de diriger une des structures du groupe Trump.

Je travaille uniquement avec les meilleurs – Donald Trump

On ne peut pas avoir une vie exceptionnelle en s’entourant de gens médiocres, c’est un tout. Si vous vous entourez de gens de qualité, et plus précisément des meilleurs de chaque domaine, vous vous assurez une vie de qualité. Vous vous assurez une vie passionnante. Vous vous assurez une vie plus heureuse.

A contrario entourez-vous de dépressifs, négatifs et geignards et vous finirez par leur ressembler. Pire, vous prendrez l’habitude de les fréquenter par habitude, ou par peur de vous retrouver tout seul si vous coupez les ponts. Et c’est bientôt toute votre vie qui se retrouvera empoisonnée par des personnes qui se plaignent, fument, sont alcooliques, n’ont pas de rêves, ne croient pas en vous, voient le mal partout.

C’est aussi l’une des raisons pour lesquelles Trump n’essaye pas de former un personnel de qualité, il recrute directement des personnes excellentes. Il ne s’embête pas avec des personnes justes moyennes ou aux compétences simplement suffisantes. Il s’entoure toujours des meilleurs, et met ainsi toutes les chances de son côté.

A t-il tort ? Je ne pense pas.

Comment peut-on avoir une vie de qualité en s’entourant de gens médiocres ?
Comment peut-on avoir une vie exceptionnelle en côtoyant des exemples d’échecs ?
Comment peut-on faire d’une entreprise une référence si ses employés sont moyens partout et ne sortent pas du lot ?

5- Garder le cap est essentiel pour arriver à la bonne destination


Trump a connu des échecs, comme tout le monde. En revanche ce qui le différencie de la majorité c’est qu’il garde son calme et sa concentration lors des phases difficiles. Quand son entreprise a connu la crise financière des subprimes il n’a pas pu payer ses crédits et s’est retrouvé en situation critique. Il a perdu une grande partie de sa fortune, s’est relevé, a conservé sa concentration, et a maintenant dépassé le capital qu’il possédait avant cette même crise.


L’un de ses plus gros point fort est donc qu’il ne perd jamais le cap. Il pense, mange, vit et dort à travers son entreprise. Même si tout ce qu’il fait n’est pas lié à l’immobilier ou au groupe Trump son état d’esprit est constamment concentré sur ce qu’il peut faire pour améliorer la société qu’il dirige. S’il lit un livre de stratégie militaire, comme L’Art de la Guerre, il y voit des conseils à appliquer à son domaine. S’il mange dans un restaurant au service impeccable et personnalisé il applique l’idée à son propre service client. Etre concentré sur une vision permet donc d’avoir des idées inspirées, qui sont autant d’opportunités non saisîtes si vous ne savez pas où vous allez. Où allez vous ?

Etre concentré possède aussi un autre avantage, celui de
bien savoir gérer son temps. D’éviter de disperser son attention partout à la fois. De ne faire qu’une seule chose en même temps. Cela nécessite évidemment de sélectionner nos tâches, objectifs et activités. De les prioriser.

C’est plutôt difficile parce que notre société actuelle favorise le grignotage d’information, la culture du zapping. On commence un livre sans le finir. On entame une formation sans tout appliquer. Pourtant la concentration est essentielle pour réussir. Si vous ne savez pas exactement ce que vous voulez alors vous ne pouvez pas savoir si ce que vous faites de votre temps vous en rapproche ou non. Vous ne pouvez pas garder le cap car vous n’en avez pas.

6- Commencez petit mais voyez les choses en grand


Trump a un crédo, ce crédo c’est THINK BIG. Autrement dit, VOYEZ GRAND. Nous sommes effectivement souvent notre pire ennemi. Le simple fait de croire en nous et en nos projets nous autorise à mettre plus de moyens en oeuvre, à tenter et donc à agir plus. C’est ainsi qu’on peut récolter davantage.

Le contraire est tout aussi valable. Quelqu’un qui ne croit pas en son avenir dans la musique n’ira pas prendre des cours de chant car il se saborde lui-même, en amont. Un autre qui croit en ses chances s’inscrira et commencera à progresser. Cela ne signifie pas qu’il réussira à tous les coups, mais comme il y croit il surpasse déjà le premier qui n’a même pas tenté. Ne partez pas perdant, voyez grand.

Cela me fait aussi penser à un article intéressant paru sur
NouvelHomme.fr. L’auteur y explique que voir trop grand pour tout de suite est un danger qui peut nous décourager si les résultats ne suivent pas rapidement. Par exemple vouloir apprendre une nouvelle langue et laisser tomber car on ne sait pas immédiatement bien s’y exprimer.

Pourtant laissez moi clarifier ce point car il est important. Contrairement à ce qu’on pourrait penser voir grand n’est pas un frein à votre réussite. Vouloir être riche en partant de rien se produit régulièrement dans le monde, la question n’est donc pas de savoir si c’est possible ou non. La vraie question est comment, et la réponse est un pas à la fois.

Ainsi quand Trump explique qu’il faut voir grand, il ne dit pas qu’il faut obtenir des résultats immédiatement. Lui-même n’a pas construit son empire immobilier en quelques secondes, minutes ou jours. Il l’a bâtit avec patience, pierre après pierre, contrat après contrat, erreur après erreur.


Tant que vous pouvez voir, voyez grand – Donald Trump


Or justement c’est une erreur fréquente chez ceux qui veulent réussir. Ils voient grand, n’atteignent pas tout de suite ce qu’ils veulent, puis finissent par abandonner. La solution est plutôt simple, il faut se concentrer sur un petit objectif intermédiaire, puis passer à la suite une fois ce dernier atteint. Le tout en conservant la vision d’ensemble globale, le THINK BIG. C’est ce que j’ai fait pour rédiger cet article, qui frôle les 3000 mots. Je n’ai pas tout écrit d’un coup, je me suis concentré sur un seul paragraphe par jour. Au final j’ai quand même atteint mon objectif, et c’est tout ce qui compte.

Alors s’il vous plait, placardez ce qui suit 100 fois dans votre chambre : l’homme est né pour réussir. Pas pour être médiocre. Pas pour échouer. Faites vous un cadeau, voyez grand.

7- La vie est trop courte pour être médiocre


Benjamin Disraeli disait : la vie est trop courte pour être petite. Je suis d’accord. Personne ne veut simplement survivre. C’est futile et décourageant.

Ainsi la vie est trop courte pour passer son temps à regarder des émissions idiotes à la télévision. La vie est trop courte pour continuer à fréquenter des personnes qui nous manquent de respect. La vie est trop courte pour passer 40 heures chaque semaine à enrichir le rêve d’un autre.

Si vous voulez accomplir de grandes choses et avoir des résultats qui sortent du lot alors vous devriez ne jamais être satisfait quand vous pouvez faire mieux. Et vous pouvez toujours faire mieux. Pour connaitre une réussite hors norme vous devez d’abord exiger le meilleur de vous-même, rien de moins.

Vous rêvez d’être acteur ?
Vous voulez être chanteur ?
Vous voulez créer votre entreprise ?

Alors prenez des cours. Tant que vous pensez aux actions que vous pourriez prendre, à la vie que vous pourriez avoir, c’est que vous ne la vivez pas encore. Pendant ce temps, quand certains restent dans leur quotidien quotidien, d’autres osent et changent leur vie, là maintenant tout de suite, pendant que vous lisez ces lignes.

8- 100% des choses qu’on ne tente pas échouent


Abandonner c’est se donner à soi-même, tout seul, l’autorisation certaine d’échouer. Alors qu’on aurait pu réussir. Selon Trump seuls les perdants abandonnent. C’est plutôt vrai. Cela ne signifie pas qu’ils échoueront toute leur vie, cela signifie simplement qu’ils sabotent eux-mêmes leur propre réussite en abandonnant.

De même la plupart des projets échouent parce qu’on abandonne trop tôt. Ils n’auraient pas forcément été des réussites si vous suivez la mauvaise stratégie, mais en abandonnant vous êtes sûr et certain de mettre fin à votre projet. Retenez donc ceci : si quelque chose compte vraiment pour vous alors vous ne pouvez pas vous permettre d’abandonner. Pour moi ce n’est tout simplement pas possible. C’est inimaginable. Vous allez vous battre, avancer, tomber, vous relever, et continuer jusqu’à atteindre ce que vous voulez. Voilà comment pense Trump, et je comprends pourquoi il réussit si bien.

Une dernière chose, ce principe existe aussi sous une autre forme. Vous pouvez vous dire « de la discipline ou des regrets ». Autrement dit soit vous prenez maintenant le risque de suivre ce que vous voulez vraiment, en vous y donnant les moyens et en travaillant dur s’il le faut, soit vous vous assurez des regrets pour le restant de vos jours.

9- Il n’y a pas de honte à apprendre


Donald Trump passe plusieurs heures par jour à améliorer ses compétences et à en apprendre de nouvelles. Est-ce un hasard s’il réussit si bien ? Je ne crois pas.

Warren Buffet fait de même. Dès 12 ans il se rend régulièrement à la bibliothèque de sa ville, l’Omaha Public Library. Il y dévore l’intégralité des livres financiers. Tous, sans exception. Quant à Bill Gates il se concentre deux à trois heures par jour pour lire et ce depuis des années.

Sont-ils parmi les plus riches du monde par hasard ?
Est-ce une coïncidence ?
Bien sûr que non.

Les meilleurs ne se reposent jamais sur leurs lauriers. Ils ne disent pas « Je travaille à fond 10 ans et ensuite c’est la belle vie ». Au contraire ils pratiquent l’amélioration constante. Ils comprennent qu’ils sont la crème de la crème précisément car ils restent curieux et ouvert d’esprit dans leur domaine. Cela tombe bien, ils apprécient leur domaine, ils y prennent plaisir.


Quelle que soit l’époque, il y a certaines choses qui restent importantes. Apprendre en fait partie – Donald Trump


Aussi, ils ne se considèrent jamais comme excellents, car à chaque progrès ils se rendent compte de tout ce qu’ils pourront encore améliorer. Et
c’est justement grâce à cet état d’esprit qu’ils sont les meilleurs, parce qu’ils ne s’arrêtent jamais d’apprendre.

L’apprentissage ne doit donc pas être une honte, mais une fierté : celle de devenir meilleur. Qu’avez-vous appris aujourd’hui ? Donald Trump se pose cette question tous les jours, et c’est en se posant les bonnes questions qu’on obtient les bonnes réponses.

10- Votre passion est votre plus grand pouvoir


L’art du deal est un livre de conseils professionnels et financiers dans lequel Trump n’y va pas par quatre chemins. Selon lui pour réussir, être heureux ou être riche vous devez dans tous les cas faire de votre passion une priorité. Si vous ne le pouvez pas tout de suite enchaînez quelques métiers pour pouvoir tenir en attendant de vous lancer dans ce qui fait le vrai charme de la vie : les émotions, ce qui compte vraiment pour vous, votre passion.

De plus l’énergie vient de la passion, et sans énergie rien de grand ne peut se construire. Vous savez comme moi que quelque chose que vous aimez est plus motivant qu’un métier imposé. Du coup, rien ne sert de nager à contre-courant. Rien ne sert de dédier votre vie à quelque chose que vous n’aimez pas. Ne faites pas comme ceux qui continuent à se plaindre de leur vie mais ne changent pas pour autant. Vous n’aimez pas le lundi matin ? Quittez votre boulot.

J’aimerai donc finir cet article sur un point crucial, celui que la vie reste précieuse. Nous n’en avons qu’une, on l’oublie trop souvent. Cela revient à une seule vie pour suivre votre rêve. Osez donc dès aujourd’hui vous lancez à fond dans votre passion. Ce n’est ni facile ni évident. Voilà pourquoi peu de gens font ce pas, et voilà sans doute aussi pourquoi si peu de gens vivent de ce qu’ils aiment.

Pourtant, je pense que c’est nécessaire. Je ne crois pas qu’on puisse se sentir épanoui en travaillant pour un projet qui n’est pas le notre. En vivant la vie qu’on nous impose, pas celle que nous voulons réellement. Peu importe où vous en êtes actuellement dans votre vie, peu importe les défis que vous avez surmonter, n’oubliez pas votre passion. Elle vous attend mais vous qu’attendez-vous ? Bientôt il sera déjà trop tard.

source: http://www.yoannromano.com/donald-trump/#more-3831

 

Retour à l'accueil