Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 mai 2010 4 06 /05 /mai /2010 20:40

Le marketing de réseau (ou MLM) n'a rien à voir avec la vente pyramidale avec laquelle on le confond parfois. En MLM, on vend de vrais produits et services et on n'est jamais rétribué sur le recrutement mais uniquement sur son chiffre d'affaire et celui de ses filleuls. Le MLM est une activité tout à fait légale encadrée par la Fédération de la Vente Directe (FVD)...


Le marketing de réseau (ou vente multi niveau) est parfois confondu avec la vente de type pyramidale (appelée également ‘’vente à la boule de neige’’) qui est illégale en France et dans la plupart des pays. Or le marketing de réseau (ou MLM) n’a rien à voir avec ce genre d’escroquerie.


Dans la vente pyramidale, il n’y a en fait pas de produit à vendre. Le profit provient principalement du recrutement de nouveaux membres. Dans ces systèmes, chaque nouveau membre paye un droit d’entrée et les recruteurs perçoivent une commission sur ces droits d’entrée. Le terme ‘’pyramidal’’ identifie le fait que seuls les initiateurs du système (au sommet) profitent.


En marketing de réseau, nous vendons de vrais produits et services. D’autre part, il n’y a pas de droits d’entrée à payer, seulement quelques échantillons qui vont nous permettre d’essayer nous-mêmes les produits que nous allons proposer.


Enfin, différence fondamentale, le fait de recruter un distributeur n’est jamais rétribué. Nous ne gagnons de l’argent que sur notre chiffre d’affaire et celui de nos distributeurs.


Le marketing de réseau est une activité parfaitement légale. Dans les nombreux pays où ce mode de distribution est présent, il est encadré par des fédérations nationales reconnues par les pouvoirs publics. En France il s’agit de la Fédération de la Vente Directe (FVD) car le MLM est une activité de vente directe au même titre que la vente à domicile.


Partager cet article

Repost 0
Published by ange
commenter cet article

commentaires

Taki maman komenan amal 19/10/2016 18:32

J'aime qnet et je suis prèt a aller jusqu'a las-caras avec cette activité..
I'm qnet..

Bertrand 27/05/2015 01:07

J’ai déjà gagné de l'argent avec le marketing de réseau, mais les gains étaient limités, pour gagner un peu d’argent il faut travailler très fort, c'est pourquoi j’ai changé vers Amazon, j’ai trouvé une formation vidéo qui m’a permis de gagner plus de 1800 euros le premier mois, et en publiant que 100 ebooks, en plus c’est un gain à vie, plus je publie d’ebooks plus je gagne, en plus j’ai pas besoin de faire ni pub ni rien, car c’est Amazon qui s’occupe en lui versant une commission.
La formation est livrée avec plus de 600 000 ebooks.
Voici le lien: http://revenumensuel.com/

gbehe mathias 31/10/2012 02:09


Merci monsieur pour votre explication. Je voudrais savoir pourquoi le texte que vous avez présenté  attestant la légalité du marketing de réseau en Côte d'Ivoire ne fait ressortir aucun
article de la loi ivoirienne relatif à cette activité  mais seulement la loi en vigueur en France? Est -ce  à dire que les juridictions ivoiriennes la considère comme illicite mais
n'arrivent pas encore à démanteler le réseau?

ange 04/02/2013 10:37



merci Mr et je comprends votre question;vous devez savoir que du point de vu de la loi tout ce qu'elle n 'a pas encore reglementé sauf interdiction spéciale par l'exécutif n'est pas illicite.le
vote d'une loi par le legislateur ne se fait pas ex nihilo car il est assurement ( pour parler du vote d'une loi) induit par les phénomène sociaux.


la présentation des textes legaux français regissant le marketing de réseau vient pour illustrer que la métroploe dont nous avons hérité l'entièreté du droit,regis de telle ou telle manière le
marketing de réseau.


vous allez vraiment trop fort quand vous parler de démanteler le réseau car le marketing de réseau n'est rien d autre que la commercialisation de produits ou services par le bouche à oreille;en
plus les prduits proposés par Qnet ne sont nullement classés illicites ou contrefaits car à leur entrées sur le territoire il y est prélevé par l'Etat de notre pays toutes les taxes y afférentes.



aimé amany 26/12/2011 10:21


Pourquoi QNET ne donne aucune infos sur les propriétaire de son site sur Whois QNET ?

ange 26/12/2011 18:45



les info sur les dirigeant de QNET donc les proprietaire du site sont disponibles cher ami.en tant que networker rends toi dns ton TC,dans la bibliotheque virtuelle tu auras toutes les infos sur
eux dans le dossier company profil.


en tant que non networker il suffit de se rendre sur son site web et cliquer sur a propos de.


fais ton choix tu as meme une brochure disponible.


 


sinon tu peux te rendre sur le site web du group QI dont fais partie QNET


voici un coup de main:http://www.qnet.net/about_qnet/about_qnet/fr/


la brochure:http://issuu.com/qnet/docs/aw-qnet-company-profile_-english-?mode=embed&layout=http%3A//skin.issuu.com/v/light/layout.xml&showFlipBtn=true



heol 30/10/2010 15:15



c'est faux, demander au service de la consommation et de la répression des fraudes!!!!!!pour pourrez bloguer autant que vous voulez, seuls ces organismes sont capables de vous informer! 



ange 30/10/2010 15:44



bonjour,


je comprends votre réaction,seulement si vous pouviez nous éclairer sur les raisons qui fondent votre propos,je me ferais fort de vous y aider.


sinon la création d'un organisme de fraude ne suffit pas à dire que le marketing de réseau est illégal.vous gagnerez vous même à vous informer.ces organismes ont pour but de règuler les secteurs
pour lesquels ils ont été créés.en clair ils luttent contre les abus et les fraudes dans un secteur d'activité donné.ainsi tous les secteurs d'activités connaissent des abus;cela ne suffit pas à
dire que le secteur en lui même est illégal.


de hautes instances commerciales et caractère mondial régulent ce secteur d'activité,dans lequel les entreprises opèrent. Elles même se fédèrent en organisation planétaire:


http://angequestnet.over-blog.com/article-la-chambre-internationale-de-commerce-reglemente-l-industrie-du-marketing-de-reseau-vente-directe-59757498.html


elles ont des sites web.faite simplement des recherches:


http://angequestnet.over-blog.com/ext/http://www.wfdsa.org/legal_reg/index.cfm?fa=fr_ppaper2


en france:


http://angequestnet.over-blog.com/ext/http://www.fvd.fr/


voici comment l'administration fiscale réglemente l'exercice du marketing de réseau en France:


Salariés ou indépendants : des statuts variés et adaptés pour les vendeurs.

Si les vendeurs à domicile sont salariés, ils disposent d'un contrat de travail. Les salaires sont calculés en fonction des commissions perçues sur les ventes réalisées qui incluent les frais
professionnels. La couverture sociale est celle d'un salarié.

La force de vente est constituée par des vendeurs exclusifs ayant des contrats de V.R.P. ou des représentants non statutaires. Exerçant leur activité à temps partiel ou à temps complet, ces
vendeurs sont de véritables professionnels formés et dirigés par un encadrement soucieux de leur compétence et de la qualité des relations humaines dans l'entreprise.

De nombreuses entreprises ont créé des réseaux de vendeurs indépendants.
Parallèlement, ce mode de distribution par réseau se développe depuis une trentaine d'années avec un très fort taux de croissance.

Le vendeur est un mandataire ou un acheteur-revendeur ayant adopté le statut de travailleur indépendant. Son activité commerciale s'accompagne dans certaines entreprises d'une recherche de
nouveaux vendeurs pour constituer sa propre organisation de distribution. Son revenu provient alors de ses ventes personnelles et des ventes de son équipe commerciale.

Le vendeur indépendant est libre d'organiser lui-même son temps de travail et de fixer ses objectifs. S'il exerce son activité à titre principal ou habituel, il doit s'inscrire à un registre
professionnel, Registre spécial des Agents commerciaux ou Registre du Commerce et des Sociétés et dans ce cas s'affilier aux caisses sociales des travailleurs indépendants non salariés, non
agricoles pour bénéficier d'une protection sociale.

Si son activité de Vente Directe est occasionnelle, il bénéficie du récent statut du Vendeur à Domicile Indépendant (VDI).

C'est un statut mixte (loi du 27 janvier 1993), travailleur indépendant mais assimilé salarié au plan du droit de la Sécurité Sociale, il va bénéficier du régime général de la Sécurité Sociale.
Le VDI bénéficie de cotisations sociales allégées et progressives et ne cotise qu'en cas de revenus effectifs.

Par contre, dans le cas d'une inscription à un registre professionnel, des cotisations forfaitaires sont réclamées dès la première année quels que soient les résultats.

Pour être VDI, les formalités sont très simples, il suffit de donner son numéro d'inscription au registre général de la Sécurité Sociale à l'entreprise de Vente Directe qui gère la partie
administrative et effectue les versements des cotisations sociales.

Mandataire ou revendeur, l'activité du vendeur indépendant est souvent, dans un premier temps, occasionnelle, mais peut devenir régulière jusqu'à représenter sa principale source de revenus.

Ainsi, lorsque ses gains dépassent durant 3 années consécutives 50 % du plafond annuel de la Sécurité Sociale soit environ 14.112 euros/an, il devra la 3ème année s'inscrire à un registre
professionnel.

Ainsi, le statut de VDI lui aura permis de créer en douceur et sans risque, sa propre activité et d'acquérir une compétence professionnelle dans un métier de services.
Grâce à la « délibération n° 28 de l'UNEDIC », les demandeurs d'emploi peuvent cumuler Vente Directe et indemnités Assedic et assurer leur reconversion.

En principe, un chômeur qui retrouve un emploi, même temporairement, n'est plus considéré comme un demandeur d'emploi et ne peut plus de ce fait percevoir d'allocations chômage.
La situation est cependant différente s'il s'agit de la reprise d'une activité réduite dont l'intensité mensuelle n'excède pas 136 heures : il est en effet possible dans ce cas, et sous certaines
conditions, de retravailler et de continuer à percevoir une partie de ses allocations.

Ces conditions sont les suivantes :

le revenu que procure l'activité réduite ne doit pas dépasser 70 % des rémunérations brutes mensuelles qui ont servi de base au calcul des allocations de chômage, autrement dit 70 % du salaire
perçu avant la période de chômage.

Exemple : une personne perçoit avant le chômage une rémunération brute de 2 300 euros. Son activité réduite ne doit pas rapporter plus de 1 610 euros bruts par mois pour qu'elle puisse garder le
bénéfice d'une partie de ses allocations.

la durée de cumul entre le salaire réduit et les allocations de chômage est de 18 mois. Cette limite de 18 mois n'est pas opposable aux travailleurs privés d'emploi de 50 ans et plus, et aux
bénéficiaires d'un contrat emploi-solidarité.

Les allocations sont recalculées de la manière suivante :

Le nombre de jours indemnisables est réduit d'un nombre N
(N = rémunération mensuelle de l'activité réduite / salaire journalier de référence)
Pour les travailleurs âgés de plus de 50 ans, le résultat est multiplié par O,8.
Les conséquences pour les métiers de la Vente Directe :

En tant que salarié (V.R.P.)
Un chômeur reprenant une activité réduite en tant que salarié bénéficie automatiquement de cette délibération n° 28. Les règles ont toutefois été précisées pour la reprise d'une activité de V.R.P
:

le représentant doit être engagé sous contrat de représentant à temps partiel,
lorsque la rémunération n'est pas versée mensuellement, les sommes perçues sont ramenées à une périodicité mensuelle pour le calcul du nombre de jours de décalage (nombre de jours de décalage :
le nombre de jours non indemnisables au cours du mois pris en considération).

Ce décalage est opéré sur le mois en cours et les deux mois suivants si les rémunérations sont versées trimestriellement.

En tant que Vendeur à Domicile Indépendant (VDI)

Depuis le 1er juillet 1995, les dispositions de la Délibération UNEDIC N° 28 s'appliquent également aux chômeurs reprenant une activité réduite en tant que VDI (sans passage devant la Commission
Paritaire).

Les VDI ne disposant pas de bulletins de salaires mensuels, l'ASSEDIC se base sur le bulletin de précompte remis trimestriellement aux vendeurs par l'entreprise de Vente Directe.
Il faut préciser que ce régime ne peut bénéficier qu'aux Vendeurs à Domicile Indépendants assujettis au régime général de la Sécurité Sociale (donc non inscrits à un registre professionnel).

(cf. Délibération n° 3 $ 5 – circulaire UNEDIC n° 98 du 16 novembre 1998).


source:


http://www.drinkactenergie.com/legislationensav/index.html


ainsi les organismes de repression de fraude du secteur industriel veille à l'application effective de cette réglementation;et non(comme vous le voyez) à interdire l'exercice du marketing de
réseau.


 


 



Présentation

  • : qnet.over-blog.com
  •  qnet.over-blog.com
  • : ouvert pour tout échange sur le marketing de réseau ou vente directe,et pour les performances et la vie de qnet en général et Qnet en côte d'ivoire en particulier.
  • Contact

Profil

  • ange
  • juriste et networker avec qnet.
  • juriste et networker avec qnet.

Recherche

Archives