Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 juin 2011 4 16 /06 /juin /2011 11:58

on ne cessera jamais de le repéter,QNET n'a ni inventé le marketing de réseau car de nombreuses entreprises dans le monde utilisent ce système pour écouler leurs produits et rendre des service,ni inventé le e-commerce.sur ce dernier point nous pouvons comprendre que pour des raisons de fractures nuémriques entre les pays développés et nous, nombreuses soient les personnes qui ne connaissent pas ce sytème de commerce.mais de là dire ou croire que Qnet fait cela en vu de ...(je n'ose même pas prononcer cela,nous disons tout simplement que c'est l'ignorance érigée en savoir.)

le e-commerce n'est rien d'autre que le commerce sur internet.aujourd'hui internet a revolutionné le commerce et le développement de toute société en générale.Qnet n'a rien fait d'autre que de l'exploiter de manière significative afin de faciliter le travail de ses networkers dans le monde entier et plus facilement vendre en traversant les forntières.voir dans ce lien les détails de la puissance du e-commerce de Qnet: l'origine de la puissance du e-commerce avec QuestNet et  la sécurisation par verisign du site web de QuestNet

en europe cette activité connait un développement exponentiel pour montrer tout simplement que cela se pratique dans le monde entier.voici publié alors les chiffres et statistiques par un institut spécialisé:http://www.journaldunet.com/ebusiness/commerce/e-commerce-france-2011/marche.shtml

En 2010, le volume d'affaires de l'e-commerce français en BtoC (hors services) s'est élevé à 18,1 milliards d'euros, soit une croissance de près de 17 % par rapport à 2009. Cette progression est notamment portée par celle du nombre de cyberacheteurs de 13% sur un an, pour atteindre 27 millions de Français. D'ici 2015, CCM Benchmark estime que le volume d'affaires de l'e-commerce devrait frôler les 30 milliards d'euros.


En 2010, l'e-commerce représentait environ 4,2 % de la consommation des ménages en biens et services marchands. La vente en ligne occupe cependant une place plus importante pour certains secteurs : l'e-tourisme représente par exemple 22 % des dépenses des Français en matière de voyages. L'e-commerce représente également 14 % des dépenses en matière de produits high tech et d'électroménager et 6 % de l'habillement et du textile. Sans surprise, ces trois secteurs sont aussi les plus importants de l'e-commerce grand public, pesant respectivement 46 %, 20 % et 14,5 % du marché de l'e-commerce en France.


Conformément aux prévisions réalisées l'année dernière, le marché français de l'e-commerce a atteint31 milliards d'euros en 2010, selon la Fevad (Fédération du e-commerce et de la vente à distance). "Un chiffre d'affaires multiplié par deux en trois ans", relève le ministre de l'Economie numérique, qui assistait à la présentation de ces résultats. Eric Besson a d'ailleurs souligné que le commerce électronique, "l'un des usages les plus dynamiques de la net économie", arrivait également à tenir tête aux poids lourds américains : "Parmi les trois sites marchands les plus visités, deux sont français, La Redoute et Priceminister".


Les commerçants en ligne ont pu compter suruneamélioration du taux de transformation, particulièrement en fin d'année. En moyenne,2,15 %des visites sur un site marchand BtoC ont donné lieu à un achat au quatrième trimestre, soit le plus haut niveau historique. Dans le BtoB, ce taux progresse également, à 3,38 %.


Pour 2011, la Fevad vise 37,8 milliards d'euros dépensés en ligne. L'e-commerce hexagonal devrait dépasser les 45 milliards d'euros en 2012. 

En 2010, le marché a connuune croissance de 24 %, d'un point seulement inférieure à celle constatée l'année précédente. Le délégué général de la Fevad, Marc Lolivier, précise : "Le segment de l'e-tourisme signe la meilleure performance en 2010, qui aura aussi vu une très bonne performance des sites BtoB". Au sein du panel ICE 40 des 40 leaders du Web marchand français, qui enregistrent en moyenne une croissance de 15 %, l'e-tourisme se distingue en effet en progressant de 20 % sur un an. Les sites BtoB du panel, dont le chiffre d'affaires était stable en 2009, sont en hausse de 15% en 2010.

Une progression qui s'explique en grande partie parl'augmentation du nombre de sites. Il y a désormais81 900 sites marchandsactifs en France, contre 64 000 en 2009. Et la moitié des nouveaux e-commerçants 2010 sont nés au quatrième trimestre. "Le nombre de sites marchands continue à doubler tous les deux ans. Ce rythme devrait nous permettre d'atteindre100 000 sites actifs en 2011", se réjouit Marc Lolivier.

Pour les deux prochaines années,la croissance du chiffre d'affaires du secteur devrait se maintenir au-dessus des 20 %, selon les prévisions de la Fevad.

Dans les huit pays considérés, le chiffre d'affaires annuel de l'e-commerce s'élève au total à 178 milliards d'euros.Le marché allemand est le plus important d'Europe, à 56 milliards d'euros, suivi par les marchés britannique (48 milliards) et français (32 milliards). Le poids du marché scandinave de la vente en ligne est estimé à 23 milliards d'euros.


Les 141 millions de cyberacheteurs actifs de ces huit pays ont réaliséen moyenne 6,6 achats en ligne lors des six mois précédant l'enquête, soit un peu plus d'un par mois. C'est au Royaume-Uni et en Allemagne que l'on rencontre les comportements d'achats en ligne les plus fréquents, puisqu'ils s'élèvent sur la période à près de 8 commandes en ligne. Les hommes et les femmes achètent en ligne aussi fréquemment les uns que les autres, maisles 15-34 ans sont des cyberacheteurs plus fréquents, leurs comportements d'achat offline et online étant plus proches que chez leurs aînés. Le chiffre d'affaires de l'e-commerce devrait progresser en parallèle de l'augmentation des revenus de cette tranche d'âge.


Partager cet article

Repost 0

commentaires

cyberinfos 04/02/2015 21:20

Bonjour,
Afin d'améliorer votre référencement et avoir plus de trafic sur votre site web, je vous conseil ses deux logiciels qui m'ont beaucoup aidé:

Admin spot Super Booster:
Admin Spot Super Booster est un logiciel conçu pour simplifier et accélérer le référencement de votre sites internet lors des fastidieuses soumissions dans les annuaires.
En un seul clic, Admin Spot Super Booster vous permettra soumettre vos sites web sur 150 000 annuaires et sites En 24H Chrono!
Pour plus d’information sur le logiciel, visiter le site:
http://produitsnumeriques.com/adminspotsuperbooster/

Super Indexer Pro:
Super Indexer Pro indexe et référence votre site sur les moteurs de recherche en un temps record. Si vous en avez assez de vous demander comment indexer ou référencer vos sites web et vos autres liens plus rapidement et sans aucun problèmes sur Google ou sur n’importe quel moteur de recherche, alors Super Indexer Pro est la solution.
Pour plus d’information sur le logiciel, visiter le site:
http://produitsnumeriques.com/super-indexer-pro/

Présentation

  • : qnet.over-blog.com
  •  qnet.over-blog.com
  • : ouvert pour tout échange sur le marketing de réseau ou vente directe,et pour les performances et la vie de qnet en général et Qnet en côte d'ivoire en particulier.
  • Contact

Profil

  • ange
  • juriste et networker avec qnet.
  • juriste et networker avec qnet.

Recherche

Archives